Comment entretenir votre jardin au printemps ?

Au printemps, il est temps d’effectuer quelques travaux de jardinage pour la saison à venir. Quand les premiers rayons de soleil arrivent, tous les jardiniers amateurs ont envie de prendre soin de leurs plantes afin que celles-ci résistent à l’arrivée du froid de l’automne et de l’hiver. Comment procéder? Voici quelques conseils et astuces à savoir, afin que votre jardin soit un véritable petit paradis terrestre.

Entretien de vos sols au printemps

Quand le printemps est là, c’est parti pour un spring fit spécial jardinage. C’est au printemps que la terre respire et que les plantes croissent le mieux. C’est au printemps qu’il faut commencer à prendre soin de votre jardin et/ou de votre potager.

Pour entretenir votre sol durant ces quelques mois, commencez par enlever les restes de la couverture chaude protectrice de feuilles couvrant vos parterres, les branches d’arbres fruitiers et tous les débris sous les arbustes et les plantes vivaces. Servez-vous en pour faire du compost naturel. Ne ratissez que légèrement la surface sous vos cultures pour laisser respirer vos plantations, car dans le sol la vie a déjà commencé. Il est inutile de creuser en profondeur avec une pelle. En termes d’outils de jardinage, pour cette étape, un râteau suffit.

Afin de bien préparer votre terrain, enlevez ensuite les mauvaises herbes et versez du compost et des copeaux de corne sur votre sol. Il faut prêter attention à son état. En effet, les sols lourds terreux ont besoin de sable et d’humus d’écorce, les sols légers sableux, en revanche, ont besoin de farine de roche riche et de sol terreux. En fonction du pH, blanchissez et fertilisez le sol si nécessaire.

Entretien de votre pelouse au printemps

Tout propriétaire de jardin ressentirait de la fierté d’avoir une pelouse verte et luxuriante au printemps. Or, pour que cela soit le cas et que le résultat soit vraiment impressionnant, l’entretien de votre pelouse commence dès à présent. Tout d’abord, nettoyez soigneusement les zones vertes avec un outil spécial pour en retirer la mousse. Évitez les remèdes à base de mousse. Ils sont controversés car ils peuvent provoquer des effets nocifs susceptibles de porter atteinte à votre santé. Puis, nettoyez le sol si des cailloux ou des mauvaises herbes gênent la croissance et la taille de votre pelouse.

Attention, il ne faut pas utiliser un engrais organique complet prêt à l’emploi pour faire pousser l’herbe plus vite. Préférez les engrais bio. En effet, le fait de verser trop d’engrais à un endroit précis a tendance à affaiblir les plantes et les arbres qui s’y trouvent. La croissance saine de vos plantes sera entravée par la prolifération de pousses aqueuses et fines.

Quiconque souhaite faciliter la tâche laborieuse d’arracher la mousse, qui se trouve de part et d’autre des jardins, peut se munir d’un scarificateur motorisé. Il est facile d’en trouver auprès d’une jardinerie ou d’un magasin de bricolage situé non loin de votre domicile. Vous pouvez également vous procurer des tondeuses à gazon et d’autres outils en les louant auprès d’entreprises de jardinage ou auprès de particuliers.

Entretien de vos roses

Même si la reine des fleurs est quelque peu capricieuse et exigeante, aucun jardin ne peut se passer d’elle. Les roses aiment qu’on s’occupe d’elles. Dès que le dégel s’installe, la protection hivernale est retirée. Le printemps est une saison appréciée par les rosiers. Or, il peut arriver que les températures changent du matin au soir. De ce fait, s’il y a une annonce de gel du sol, il faut protéger vos roses pendant la nuit.

Pour en prendre soin, il faut ameublir soigneusement la terre autour des rosiers et enlever les mauvaises herbes en empilant légèrement la terre autour des racines. Il est notamment nécessaire de fournir à ces beautés royales suffisamment d’engrais et de compost. Pour ceux qui désirent planter de nouvelles variétés de roses dans leurs parterres, c’est au mois de Mars qu’il faut commencer à semer des plants. Plantez de nouvelles roses avec motte en cette période. Pour les amateurs de roses à racines nues, il est plus aviser de les planter en automne.

Il est important de tenir compte de la variété de vos roses et du sol dans lequel vous les planter. Cela influe sur la croissance et la qualité des roses. Le sceau « ADR » est une bonne indication si vous acheter des graines de roses en magasin. Il désigne des variétés particulièrement robustes et fleuries, moins sensibles aux maladies classiques des roses telles que l’oïdium.

Entretien de vos arbres fruitiers et de vos haies

Les arbres fruitiers doivent recevoir leur dernière coupe au plus tard au début du mois de mars. Il est nécessaire d’enlever le vieux bois et les branches croisées qui sont trop proches les unes des autres. Si vous n’êtes pas capable d’effectuer cette tâche vous-même, mieux vaut demander à un expert de tailler les branches de vos arbres fruitiers. La taille des arbres fruitiers demande une pointe de professionnalisme, ce n’est pas un travail pour les débutants en jardinage.

Les haies peuvent être taillées en topiaire dès le mois de Février. Cela vous servira d’écran et réduira votre vis-à-vis jusqu’à la mi-mars. Pour cela, il faut savoir choisir les meilleures variétés de plantes à feuilles. Il faut que ce soient des végétaux aux feuilles persistantes afin que votre mur soit couvert de vert toute l’année.

Dans la plupart des jardins, il faut également connaître la variété des plantes grimpantes qui s’y trouve, car il existe différentes façons de les tailler. Alors que les clématites qui ne fleurissent qu’en été doivent être taillées avec parcimonie, la renouée, la pluie bleue et les vignes sauvages ne rechignent pas à une taille radicale.

Entretien de vos plates-bandes

De nombreuses fleurs bulbeuses qui fleurissent en période d’été peuvent être enterrées dès le printemps. C’est notamment le cas du Montbretien, des glaïeuls et des lys. Par les nuits de gel, il suffit d’étendre une couverture chaude de toison ou de branches de sapin sur le lit de bulbes afin de les protéger.

D’ailleurs, si les fleurs sont approvisionnées en compost pendant la germination, elles fleuriront beaucoup plus abondamment par la suite car les racines auront le temps de se former. Les bégonias et les dahlias à tubercules sont des plantes à bulbe qui peuvent être cultivées en pots sur le rebord d’une fenêtre de votre maison.

De même, si vous voulez que les légumes de votre potager puissent être récoltés en automne, il faut également préparer un semis au printemps. Pour ceux qui aiment cultiver des herbes aromatiques, le persil, le cumin, l’armoise, la mélisse, la livèche, la ciboulette et l’oseille sont des herbes non sensibles qui peuvent être plantées dans des parterres à même le sol. C’est également le cas des plantes vivaces d’automne comme les chrysanthèmes, les asters, les anémones japonaises et de nombreuses graminées.

Entretien de vos accessoires de jardin

Lors des jours de chaleur, afin que vous puissiez profiter de bons barbecues dans votre jardin au gazon bien tondu, il est important de sortir et nettoyer vos accessoires de jardin ainsi que votre grill, du hangar ou de l’abri dans lequel vous les avez laissés durant l’hiver.

Le printemps est la saison idéale pour donner une nouvelle couche de peinture aux meubles en bois qui ont subi les intempéries des saisons précédentes. Ainsi, afin que tout soit préparé lorsque le beau temps vous donne envie d’inviter vos amis ou vos proches dans votre jardin, vos meubles de jardin seront près à l’emploi.

Afin de nettoyer les allées autour de votre maison, avec un simple jet de vapeur sous pression, vous pouvez facilement enlever la saleté, la mousse et les algues dans les joints des chemins en pierre et de la terrasse. Cette méthode de nettoyage est également efficace sur les chaises et tables de jardin.

Organisation et entretien de vos futurs espaces jardin

Ne vous fiez pas à votre instinct lors de l’achat de plants, de plantes vertes ou de vos plantes vivaces. Il est préférable d’organiser vos espaces à l’avance, puis d’y disposer les cultures que vous affectionnez plutôt que de faire des achats de plants qui ne survivront  pas dans l’espace dans lequel vous allez les disposez.

Pour cela, il faut commencer par dessiner les dimensions de votre jardin sur un papier à carreaux et marquer l’endroit où chaque arbuste, légume ou fleur sera planté. Cela s’applique également aux balcons et aux terrasses. Utilisez tous les espaces à bon escient : les zones d’ombre, de mi-ombre et de soleil.

Sinon, certaines de vos plantes ne fleuriront pas. Les plantes ne veulent tout simplement pas pousser au mauvais endroit. Par mesure de précaution, préparez également des sacs en molleton ou en jute pour les plantes et les semis sensibles au cas où le gel se ferait sentir en soirée, ainsi qu’un système d’hydratation car les plantes ont sans cesse besoin d’eau.