Comment créer un jardin d’hiver?

Aménager un jardin à l’extérieur pendant la saison froide, c’est possible ! Les Romains ont même été les premiers à concevoir et à penser à un jardin d’hiver. L’idée est née de la nécessité de cultiver des plantes et des fleurs dans des environnements contrôlés et protégés des intempéries de l’hiver. Aujourd’hui, les vérandas et les serres sont devenues courantes. Grâce à leurs styles atypiques, elles sont souvent utilisées comme cafétérias. Vous aimeriez concevoir votre propre création, mais vous ne savez pas par où commencer ? Quelques conseils vous seront utiles pour démarrer votre projet.

A l’origine du Jardin d’hiver 

Le concept de Jardin d’hiver est né chez les Romains. Les serres dans lesquelles il est possible d’augmenter ou de diminuer la température sont cependant apparues beaucoup plus tard : entre 1438 et 1450. Le Jardin d’hiver, tel que nous le connaissons, remonte au XVIe siècle sous la forme de citronniers ou d’orangeries. Les riches propriétaires terriens du nord de l’Europe voulaient en effet produire des citrons et des orangeries qui venaient de la Méditerranée. Les « Limonaie » étaient des structures essentielles aménagées telles des entrepôts ou des galeries, avec des panneaux de bois qui protégeaient les plantes du froid. Les « Orangeries », au contraire, étaient des structures de brique ou de pierre avec de grandes fenêtres verticales au sud.

Initialement conçues pour la culture et la conservation des agrumes, ces structures ont pris avec le temps la fonction de véritables serres pour abriter une grande variété de plantes qui avaient besoin d’un abri pour survivre à l’hiver. Le 18e siècle a apporté une innovation extraordinaire : un scientifique néerlandais a conçu les vitres inclinées, capables de laisser entrer beaucoup plus de lumière et de chaleur dans les espaces intérieurs. Cette importante innovation a donné lieu à des constructions de plus en plus complexes. Le XIXe siècle a été l’âge d’or des jardins d’hiver, surtout en Angleterre. En effet, de nombreuses idées d’aménagement ont émergé à cette époque.

Comment concevoir son jardin d’hiver ?

Le jardin d’hiver est un espace extérieur intime où l’on peut s’immerger dans la nature même quand il fait trop froid pour sortir. Pour l’aménagement, vous devez d’abord vous interroger sur l’espace dont vous disposez. Il est bon de savoir que, selon notre climat, il est préférable d’exposer votre jardin d’hiver au sud et de l’équiper de rideaux qui protègent les plantes du soleil pendant les mois d’été.

Le jardin doit avoir des fenêtres et des portes pour permettre l’échange d’air. En général, cet espace est conçu comme une extension de votre maison vers l’extérieur. Par conséquent, il peut être créé, si vous le souhaitez, en respectant le style de l’espace domestique. Si vous décidez de la rendre contiguë, veillez à ce que la maison ne perde pas la lumière qu’elle avait auparavant. Prêtez une attention particulière à la construction des fenêtres puisqu’elles feront office de décoration. Si votre jardin d’hiver est adjacent à la cuisine, ce serait une bonne idée de faire pousser un petit potager pour que vous ayez toujours les arômes et les épices à utiliser pour vos plats.

Types de toiture

L’aménagement des jardins d’hiver se fait essentiellement dans des serres ou des vérandas. Toutefois, il existe différentes sortes de structures selon le style que vous souhaitez mettre en place.

Si vous avez un grand balcon, la véranda peut être utilisée pour fermer cet espace. Il s’agit d’une fenêtre en verre qui s’appuie sur la maison et qui peut accueillir les plantes et les fleurs de votre jardin, mais aussi quelques meubles. En réalité, la véranda est une extension de la maison qui peut être utilisée comme une espace de lecture ou de détente. De plus, la véranda est considérée comme une augmentation volumétrique. Une construction en bonne et due forme est donc nécessaire. Le technicien qualifié ne se contentera pas de signer les documents, mais pourra également vous montrer les coûts de la contribution à la construction à verser à la municipalité.

La solution classique et romantique pour réaliser votre jardin d’hiver est d’installer une petite serre. Cette structure peut être inclinée ou libre de tous les côtés. Il en existe de très belles sur le marché, mais il est également possible de les faire fabriquer par le forgeron selon vos goûts. Ces structures sont faciles à installer, mais vous devez respecter les dimensions prévues par la réglementation municipale en matière de construction et présenter une pratique de construction avant les travaux. Peu importe la dimension de votre jardin, cette pièce lui donnera une touche décorative.

Une idée simple pour créer votre jardin d’hiver est d’installer une fenêtre en verre donnant sur le jardin, sur le mur de la maison ou sur le toit. De cette façon, vous pouvez créer une continuité visuelle entre l’intérieur et l’extérieur. C’est une idée pour amplifier la proximité des plantes et des pots de fleurs. Il ne s’agit pas d’un véritable espace ad hoc, mais certainement d’une manière plus simple de créer un jardin d’hiver avec un effet certain.

De plus, il existe sur le marché des systèmes d’ombrage modernes, qui permettent de réguler la température à l’intérieur du jardin d’hiver. Ils garantissent un climat optimal en été comme en hiver. Grâce à des systèmes d’ombrage personnalisés, verticaux ou horizontaux, adaptés à tout type de structure, vous aurez la garantie d’un climat frais dans le jardin d’hiver même lorsqu’il fait chaud. Le dispositif est entièrement automatisé.

Permis et charges

Lorsque le projet est prêt, il est conseillé de se renseigner sur les éventuelles formalités et déclarations à effectuer auprès de votre mairie. Si le jardin d’hiver crée effectivement de l’espace supplémentaire à la maison, au dessus d’une certaine surface, le montant de votre taxe foncière augmentera.