Aménager une rocaille : conseils, idées, entretien…

Publié le : 12 janvier 20214 mins de lecture

La particularité d’un jardin en rocaille est que ce type d’aménagement est composé de petites fleurs plantées au milieu d’immenses rochers à l’image des paysages de montagne. Aménager une rocaille permet d’associer plantes et minéral avec un effet naturel et spontané. Grâce aux techniques de jardinage, on peut créer de toutes pièces une allure naturelle à la descente du garage, un talus ou un bord de la terrasse.

Conseils pour aménager intelligemment une rocaille

Un jardin de rocaille ne se résume pas uniquement à un tas de cailloux fleuris. Pour réussir à faire pousser une fleur de rocaille et bénéficier d’un aménagement spectaculaire, le secret repose sur une disposition précise des pierres. Le but de l’aménagement consiste à reproduire un ouvrage similaire aux paysages naturels sans uniformité.

Le choix de l’emplacement est important dans la réussite du projet. Bien que la plupart des fleurs de rocaille aient besoin de lumière et de soleil, elles ne supportent pas une exposition permanente. En ce qui concerne la disposition des pierres, on peut si possible déplacer les cailloux que l’on récupère dans d’autres endroits de la cour.

Préparer le sol pour aménager une rocaille

Un bon drainage est essentiel pour bien entretenir un jardin en rocaille. Il vaut mieux drainer le sol à l’endroit où l’on a passé la terre en déplaçant les cailloux. Cette pratique permet d’ameublir le terrain. Il existe une astuce lorsque le sol n’est pas assez poreux dans le cas d’un sol argileux par exemple, celui d’ajouter un sable grossier et ajouter du terreau de feuilles. Il n’est pas nécessaire de préparer une couche de terre importante puisque la plupart des fleurs de rocaille possèdent des racines profondes capables de s’insinuer entre les cailloux.

Bien entretenir une rocaille

Une fois l’ossature de la rocaille installée, il est temps de choisir les plantes qui orneront cet espace de verdure. On peut privilégier les conifères nains, des cotonéasters, grémil, lavandes et des fusains nains pour assurer le fond du décor tout au long de l’année. Il est conseillé de faire pousser des plantes qui poussent sur des terrains secs et pauvres. Il est recommandé de ne pas se limiter aux plantes vivaces tapissantes et planter de petits arbustes pour donner de la hauteur et du mouvement.

Concernant l’entretien de la rocaille, il se limite au désherbage au printemps et une rotation des cultures programmées tous les 2 à 4 ans. La fréquence de ce projet a lieu en fonction de la vigueur des plantes. Grâce au paillage de petits cailloux, on bénéficie d’un ouvrage très esthétique capable de réduire l’envahissement autour des plantes. Cette technique permet de conserver le maximum d’humidité pendant l’été tout en protégeant la base des plantes de l’excès d’humidité en hiver.

Plan du site