La marguerite : symbole de beauté et de bien-être

La marguerite, originaire de la zone méditerranéenne, s’est répandue au fil du temps, y compris dans la plupart des îles, dans le monde entier. Cela s’est fait en grande partie grâce à l’aide humaine, notamment en transportant des graines d’herbe contaminées par des graines de marguerite. Grâce à ses faibles exigences de localisation et à sa robustesse, la marguerite s’est rapidement imposée partout. En raison de sa large diffusion, c’est l’une des fleurs les plus célèbres d’Europe. C’est également une fleur qui est un signe d’amour envers un autre. Les vertus de la marguerite sont nombreux qu’il faut les connaître. L’entretien de la marguerite est donc important.

La marguerite et la beauté

Le Bellis perennis, comme la marguerite est appelée dans la terminologie botanique, s’est vu attribuer de nombreuses significations au fil des siècles pour sa splendeur et ses effets délicats. Le mot latin, par exemple, signifie “beauté éternelle”.
En signe d’Inannas, la déesse sumérienne de la beauté et du désir sexuel, comparable à la déesse grecque Aphrodite, la marguerite est devenue symboliquement célèbre des milliers d’années avant le Christ. La marguerite a alors été utilisée pour décrire un dieu grecque avec sa beauté. Et une plante comparée à un dieu est très spécial selon les informations. Cette plante a marqué de l’importance dans l’histoire.  En plus, il y a eu la marguerite sainte aussi dans l’histoire qu’il faut connaître.
Les marguerites sont également associées au soleil depuis l’Antiquité : Leur apparence ensoleillée et leur comportement héliotropique (le panier de fleurs se tourne toujours vers le soleil et se ferme la nuit) en guise de récompense. C’est comme le dieu soleil. La traduction anglaise “Daisy” était à l’origine composée des mots “day’s eye”, confirmant ainsi l’ancienne connexion symbolique. La marguerite a marqué l’histoire grecque. 

En plus des nombreuses belles significations qui lui sont attribuées, la marguerite a des propriétés curatives qui ne sont malheureusement que peu prises en compte de nos jours. Toutefois, cela ne les rend pas moins précieuses et intéressantes.

Les marguerites et l’effet curatif

Depuis de nombreux siècles, surtout au moyen âge, les marguerites sont considérées comme une plante médicinale et utile polyvalente, à laquelle on attribue les effets les plus divers. En plus elles ont eu de l’importance dans l’histoire. Déjà Pline l’Ancien, un érudit romain du premier siècle après J.C., décrivait les propriétés curatives de la marguerite dans son ouvrage “Naturalis Historia”, une encyclopédie d’histoire naturelle. Les teintures de marguerite étaient un remède populaire pour les problèmes de peau, les maladies infectieuses, les blessures et même les os cassés. En raison de son effet diurétique, la fleur était utilisée dans le passé pour les problèmes rénaux. En plus, la marguerite fait partie des naturels herbes qui ont des vertus importants dans la santé et dans l’histoire également.

Aujourd’hui encore, la marguerite est utilisée en médecine populaire. Principalement contre les maladies de la peau telles que la neurodermite, les maux de tête et les rhumes.
La marguerite doit ses propriétés curatives aux saponines, aux flavonoïdes et aux huiles essentielles, mais aussi aux substances amères et bronzantes qu’elle contient.
Ces dernières lui confèrent des propriétés anti-inflammatoires et de fixation au sang. On dit donc que les pommades à base de fleurs de marguerite conviennent bien pour les plaies et les peaux irritées ou sèches.
Les agents bronzants de la marguerite stimulent l’appétit et peuvent donc aussi avoir un effet positif sur les troubles alimentaires.

Les multiples pouvoirs de cette plante ont été largement oubliés aujourd’hui. Cela se voit dans les pharmacies, où l’on ne trouve pratiquement pas de médicaments à base de marguerite et de ses propriétés médicinales. Mais c’est en fait tout à fait faux, car elle a également un effet antibactérien, antifongique (bénéfique contre les maladies fongiques) et réducteur de graisse.
En homéopathie, l’effet de la marguerite est principalement utilisé pour traiter les blessures des bras et des jambes, telles que les contusions et les entorses, mais aussi les douleurs dorsales. La façon la plus courante de le prendre est par voie orale, à l’aide de globules (pastilles de médecine alternative) contenant les ingrédients bénéfiques des marguerites.

L’effet du thé aux marguerites

Si vous êtes un fan de la naturopathie ou si vous aimez simplement utiliser les herbes et les plantes des prés ou du jardin, vous devriez essayer de cueillir des marguerites. Sinon, vous pouvez bien sûr mélanger les fleurs avec d’autres herbes et fruits pour essayer différentes saveurs de votre thé aux marguerites surtout en période de floraison, les fleurs sont magnifiques. Beaucoup d’air frais, et amusez-vous à expérimenter. La marguerite a beaucoup de vertus. C’est l’une des causes de l’amour des gens pour cette plante.