Géraniums suspendus : comment les cultiver ?

Le géranium suspendu : une plante d’origine africaine

Le géranium suspendu, botaniquement Pelargonium peltatum, appartient à la famille des plantes de la famille des géraniums. Ces plantes sont en général d’origine Africaine. Il y a déjà plus de 400 ans, elle a été introduite comme plante ornementale en Europe. Ainsi, elle a été cultivée et sélectionnée pour une grande variété d’espèce. Les couleurs sont en général blanc, rose, rouge au violet, avec ou sans rayures. Simples, semi-doubles à doubles, leurs fleurs sont disponibles sous toutes les formes. Sa période de floraison est entre le mois de mai jusqu’en octobre. C’est une des nombreuses raisons pour lesquelles cette fleur vaut la peine d’être inscrite dans votre répertoire végétal. Contrairement au géranium commun, le géranium suspendu, comme son nom l’indique, ne pousse pas verticalement. Son orientation se tourne vers le bas. Ils peuvent atteindre jusqu’à 1,5 mètre de long, selon l’espèce. En général, le géranium pendentif pousse dans des “buissons” denses et suspendus, avec un grand nombre de petites fleurs, par rapport au géranium normal. Le contraste entre les couleurs vives de la fleur et le vert riche du feuillage dans un tapis dense rend la fleur particulièrement frappante et attrayante. La façon dont la plante pousse exige qu’elle ne soit pas plantée dans le sol ou dans un pot posé sur le sol. 

Le meilleur emplacement pour la culture de géranium suspendu

Vu que le géranium est d’origine africaine, son emplacement doit se trouver sur un coin ensoleillé. Bien que le géranium puisse facilement tolérer la pénombre, la quantité de fleur sera plus faible sous une lumière naturelle moindre. Comme le géranium suspendu est une plante délicate et très sensible, il doit être placé sous un toit. Les pluies directes et les vents violents peuvent endommager toute la plante. Ici, le rebord de la fenêtre est un bon choix car il est protégé par un petit toit à recouvrement, mais il est généralement encore très ensoleillé. De plus, la fleur a de la place pour s’étendre vers le bas à partir de là et décore en même temps le mur sous-jacent. D’autres endroits appropriés sont les endroits surélevés près des murs, des murets ou des terrasses qui offrent un certain degré de protection contre les intempéries.

Les soins associés aux géraniums suspendus

Une attention particulière à apporter aux plantes à fleurs d’été s’avère très importante. Pendant les mois chauds, il faut toujours veiller à ce que la forte consommation d’eau soit couverte en permanence. Avec une grande plante, vous devrez arroser une ou éventuellement deux fois par jour. Pour favoriser la croissance, la teneur en éléments nutritifs du sol peut être enrichie avec des engrais liquides une fois par semaine. Les fleurs mortes tombent d’elles-mêmes du géranium suspendu et créent ainsi de l’espace pour de nouvelles floraisons. En fait, le géranium suspendu meurt dans nos conditions climatiques, mais en hiver s’il est laissé à l’extérieur. L’entretien des géraniums suspendus se limite donc principalement à l’arrosage et à l’hibernation.

Deux variantes simples d’hibernation.

Les deux variantes doivent être transplantées au plus tard en octobre avant les premières gelées. La différence réside dans le fait que la plante continue à fleurir et à pousser pendant l’hiver dans la première variante et qu’elle est mise en phase de dormance dans la seconde. Dans la variante 1, la plante est conservée, mais sa croissance est réduite et la formation des fleurs est inhibée l’année suivante. La taille intensive et la période de repos hivernal de la variante 2 garantissent que les géraniums suspendus repoussent complètement l’année suivante et favorisent la formation accrue de fleurs. En principe, l’hibernage des géraniums suspendus n’est pas toujours nécessaire car après un certain temps, la plante devient ligneuse, encombrante et perd également sa splendeur florale.

Propager la culture des géraniums suspendus.

Heureusement, la propagation des géraniums suspendus est relativement facile. Pour multiplier cette fleur, il suffit de couper une pousse saine d’environ 10 cm de long, avec plusieurs feuilles de la plante mère. Ensuite, placez le dans une vase rempli d’eau pendant 1 à 2 semaines jusqu’à ce que de fines racines d’eau blanche se soient formées. Ensuite, vous pouvez mettre le germe dans la terre, le presser légèrement et l’arroser rigoureusement. Toutefois, le principe suivant s’applique toujours : l’engorgement est mortel pour la plante et doit donc être évité à tout prix. A partir du mois d’avril ou du mois de mai, dès que les dernières gelées sont passées, vous pouvez mettre la Fille Géranium dehors. Dès lors, elle vous enchantera de ses couleurs tout l’été et donnera une beauté resplendissante à votre jardin.