Comment faire de bonnes récoltes d’olives ?

L’huile d’olive extra vierge est le produit italien par excellence. Son incroyable ductilité, son goût inimitable et sa couleur dorée en font un produit très populaire à l’étranger. Son coût varie fortement d’un type à l’autre en fonction du niveau de valeur. Le “nouveau” pétrole est certainement l’un des plus précieux. C’est le produit qui vient d’être “pressé” des olives arrivées à maturité et qui se caractérise par son goût intense et sa couleur verte veinée caractéristique. Quand est-il possible de goûter cette merveilleuse huile directement sur du pain frais ? Rassurez-vous, il ne manquera pas grand-chose. C’est seulement entre octobre et décembre que les olives atteignent la bonne maturité et novembre est l’un des mois préférés pour la récolte. Voyez comment et quand le lancer.

C’est le bon moment pour la récolte des olives

L’automne, est absolument le meilleur moment pour les récoltes olives. Mais seule l’olive elle-même peut vous dire l’heure exacte. Oui, parce que pour comprendre quand elle veut être cueillie, vous devez faire attention à certains facteurs.

Il est bon de connaître en profondeur le type d’olive que vous avez cultivé. Quand votre produit arrive-t-il à maturité ? En avance et en retard ? Le changement de couleur du vert au noir ou au violet peut être uniforme, partiel, contemporain ou scalaire, précoce ou tardif. Souvent, la véraison est associée à la maturité de l’olive. Le vert est l’olive non mûre, lorsqu’elle est à moitié veinée, elle est prête à être récoltée et lorsqu’elle est noire, elle est complètement mûre ou trop mûre.

Un autre facteur à prendre en compte est le type de résultat que vous voulez obtenir : pour un produit de table, par exemple, l’olive doit être particulièrement grosse et pulpeuse. Si, au contraire, vous désirez une huile douce, le fruit ne doit pas être trop mûr. En général, le meilleur moment pour récolter les olives pour l’huile est celui de la véraison, lorsque l’olive verte devient d’abord violette puis noire.

 Les étapes de la maturation des olives 

 En bref, lorsqu’il s’agit de récolter les olives, divers éléments qui vont au-delà de la simple “période de l’année”, mais respectent la complexité du fruit entrent en jeu. Il existe tout autant de systèmes pour comprendre si les olives ont atteint le bon point de maturité :

  • Maturité technologique/qualitative

Dans ce cas, les indicateurs de la maturation des olives sont des paramètres chimiques tels que le rendement en huile sur poids sec, la teneur en phénol et l’acidité. Si les olives sont noires, cela signifie que le moment est venu : l’olive, qui aura la plus faible teneur en eau possible, est prête à être récoltée et à garantir le rendement maximal en huile.

  • Mûrissement productif agricole

Ce type de maturation est basé sur des paramètres agronomiques, tels que l’indice colorimétrique, la force de résistance au détachement ou la dureté de la pulpe.

Comment récolter les olives ?

Manuelle ou mécanique ? C’est là le problème ! La récolte des olives peut se faire de l’une de ces deux façons Voici tout d’abord les techniques classiques :

  • la récolte avec les mains qui n’endommage pas les olives et les empêche de fermenter ;
  • la récolte effectuée à l’aide de perches, les branches de l’olivier sont battues jusqu’à ce que les olives tombent sur des filets ;
  • le peignage : les branches sont littéralement peignées avec des râteaux jusqu’à ce que les olives tombent ;
  • la cueillette : c’est le ramassage des olives tombées spontanément.

En ce qui concerne la récolte mécanique, il existe sur le marché divers outils et machines qui simulent le processus de battage : ils n’impliquent pas de travail manuel et garantissent un gain de temps considérable. D’autres outils moins invasifs sont les râteaux mécaniques à piles pour la collecte par peignage. Certains de ces modèles sont équipés d’une tige en aluminium extensible jusqu’à 3 m, d’un moteur 12 V pour un poids de 1,5 kg, ils sont faciles à utiliser grâce à l’extrême mobilité permise par l’alimentation par batterie. Ils n’abîment pas les feuilles et les branches et sont particulièrement utiles lorsque les plantes sont très épaisses.

L’huile est un produit unique et précieux

Si l’automne apporte avec lui un voile de mélancolie dû à son climat pluvieux, à la chute des feuilles et à la fin de l’été, l’huile est l’un des meilleurs cadeaux qu’elle puisse vous offrir. Par ailleurs, le jardin en automne peut vous donner une grande satisfaction, n’oubliez pas les arbres fruitiers qui, outre les lotus et les grenades, vous donnent les olives, merveilleuses pépites d’huile.